Adresse mail:

ADRESSE MAIL:
contactvttevasionpourpre@gmail.com
Vos mails seront traités par le bureau dans les plus brefs délais.

23.8.16

" Descente " à Superbagnères


Ce matin départ à 8 h 15 pour   les œufs de Luchon et ses pistes VTT rouges et noires de descentes d'un dénivelé négatif chacune d'environ 1200 m .
Juste avant de prendre un œuf  avec sa coque,   Alex s’aperçoit que son pneu est dégonflé : diagnostic : crevaison lente ... la poupée vaudou de Jérémie à frappé ( voir le post précédent ) et celui ci jubile  . Gary commence à se poser des questions ...


Guillaume, qui connait bien cet espace  VTT , nous a proposé cette sortie qui sera une découverte pour la plupart d'entre nous . Nous avions pris soin d'apporter les tenues de protection du club et personnelles  en espérant ne pas avoir à en tester l'efficacité .
Harnacher de la sorte, on ne se sent pas pour autant invincible . Je dirais même que cela met la pression aux plus inquiets . Guillaume nous rassure, et tout au long de la sortie il n'aura de cesse de nous " border"  et nous arrêter avant  les passages craignos afin de les analyser et élaborer une trajectoire . Il y aura peu de photos de cette journée car après la première descente j 'ai mis mon appareil en sécurité dans le fourgon.

A peine descendus des œufs  nous voilà partis sur une piste rouge pour rejoindre un peu plus bas le GR qui sera un bon " galop " d'essai afin de se familiariser avec ce type d'exercice dont nous n'avons pas l'habitude. Le sentier, tout en forêt,   est super agréable . On s'amuse bien et ... même pas peur !!!!
On met environ 1 heure pour faire une  descente et une  remontée par les œufs. Certains prendront un pass à la journée ( 19€  pour 9h30/18h ) et d'autres un pass demie journée (  15 € pour 9h30/12h30 )

La descente n'en finit pas . On n'est pas habitué à descendre sur environ 9 kms ! ça fait tout drôle . A un moment je me dis même que d'une certaine manière, ce n'est pas mérité . Question philosophique : une descente est elle d'autant plus belle qu'on en a bavé pour se l'offrir ?  ( vous pouvez donner votre point de vue ds les commentaires ) Mais bon, , vu le plaisir , on met vite  un voile sur ses états d'âme et on se laisse dévaler la pente en essayant de soigner ses trajectoires et ne pas se laisser surprendre par une marche , une compression , une épingle un peu serrée , ou tout simplement par une bouse de vache .
Certaines mauvaise langue diront que je me " suis chié dessus " de trouille pendant la descente .

Les Caminades quant à eux ne se pose pas de questions, il me semble même parfois que leur cerveau est quelque peu débranché . En tout cas ils maîtrisent leur affaire les artistes!  impossible d'avoir une photo nette de Gabin ... il va trop vite !

 Gabin nous fera même une démonstration époustouflante d'un saut qui nous a tous laissé pantois
Il a même failli sortir du cadre de la photo car je ne m attendais pas à ce qu'il saute si haut ... ça calme !!!!
Jérémie lui aussi a aussi tenté une figure acrobatique qui s'est terminée par un beau soleil , mais  son épaule n'a pas apprécié,  ce qui ne l'empêchera pas dès son retour au gite l'après midi , d'aller faire le col d'Aspin et celui de Peyresourde avec Fred et Hélène

On est plusieurs à chuter de temps à autres mais heureusement sans gravité , ou plutôt à cause de la gravité qui a tendance à nous tirer étrangement  vers le bas tête la première comme mon casque a pu le constater. 
Et ce qui devait arriver arriva ... Gary fut la seconde victime de la poupée Vaudou  de Jérémie. Une belle crevaison qui l'obligea à mettre une chambre à air : Dommage que Jérémie fut déjà reparti à Germ car  il n'aurait pas manqué de lui donner une chambre marinée dans  la semence de tapissier.

En fin d'après midi , pendant que certains faisaient encore chauffer les plaquettes de frein sur des pistes noires, d'autres enchainaient cols et montées ( le pourpre est un peu collet monté )  et des petits malins profitaient de la piscine du gite. 
Ce soir ,  toute la troupe pourpre était au bar du Centre de Montagne quand le responsable du lieu  a annoncé une conférence d'un coach en développement personnel  dont le thème est  ( je jure que c'est véridique ) : " surmonter ses peurs " ....
Au bout d'1/4 heure je me suis éclipsé mais mes " petits camarades "  sont restés .   Hélène doit être toute ouie et malheureusement Gabin et Gary ne doivent rien écouter .

Demain est un autre jour , mais c'est aussi le dernier . On ne repartira pas sans une dernière sortie . On décidera demain matin en fonction de l'état de fraîcheur de chacun du lieu , du kilométrage et surtout du" dénivelé ". En montagne , je ne sais pas pourquoi, mais ce mot revient souvent dans notre bouche .
En tout cas on n'a que l'embarras du choix car ici les possibilités de sorties sont à multiples facettes .

1 commentaire:

Guastavino Herve a dit…

C'est vrai Domi.. Une descente doit se mériter... Mais avec tout le dénivelé positif que vous avez avalé vous avez bien mérité cette récompense..